9.2 C
Paris
février 5, 2023
World Africa Magazine
Economie

Assemblée nationale-projet du budget Minduh : Ketcha Courtes oriente l’enveloppe de 118 milliards 200 millions vers de nouveaux projets

Il est de coutume lors des sessions de la chambre basse que les ministres défendent les budgets qui sont les leurs pour le prochain exercice. Dans le cas d’espèce, Célestine Ketcha Courtes, la ministre du développement urbain et de l’habitat qui était accompagné par ses collaborateurs a défendu son budget qui est de l’ordre de 118 milliards 200 millions de Francs CFA devant la commission du budget et des finances de l’auguste chambre.

Mettre en œuvre les grandes orientations pour l’amélioration du cadre de vie des populations, permettre à ces derniers de vivre dans des villes saines et décentes, on pourrait citer une pléthore de possibilités et de projets que compte mettre en place le ministère du développement urbain et de l’habitat au cours de la nouvelle année. Aussi, il est donc clairement établi que 118 milliards 200 millions vont permettre à ce département ministériel d’enclencher un certain nombre de chantiers importants voire même prioritaires dans le domaine de l’habitat au Cameroun. Comme principal projet inscrit, il sera question pour le ministère du développement urbain et de l’habitat de finaliser le volet logement sociaux qui est en phase terminal avec le projet de 10 00 logements sociaux inscrits dans les priorités des projets phares des grandes réalisations du président de la république son Excellence Paul Biya, le projet des 1675 logements dédiés au petites et moyennes entreprises du Cameroun apparait aussi comme une grande importance dans le chapelet de ces projets défendus à l’assemblée nationale. Il est donc impérieux que les bouchées doubles soient enclenchées, et cela est sans aucun doute une évidence quand on connait la grande maestria de la ministre Ketcha Courtes dans l’implémentation des missions qui sont les siennes depuis sa prise de fonction dans ce département ministériel de souveraineté. Faire de la ville au Cameroun un endroit où il fait bon vivre à travers un cadre adéquat a toujours été le cheval de bataille de la ministre qui a eu la confiance du chef de l’Etat pour accomplir avec brio cette mission, qui au-delà d’être régalienne est aussi sociale car, les populations camerounaises méritent de vivre dans des villes saines. Il y’a aussi dans ces différentes travaux qui seront mis en place l’adressage des villes, l’adressage des questions de voiries urbaines qui existent dans les différentes régions que comptent le Cameroun. Ce budget qui a donc été soumis au augustes membre de la chambre basse dont la président est assurée par le très honorable Cavaye yeguie Djibril permettra donc à ce ministère de mettre tout en œuvre afin que les projets qui y sont inscrit puissent aboutir et que les populations, qui sont au cœur du processus de développement puissent en tirer largement bénéfice puisque ce sont ces derniers qui les ont élus et il est donc de bon ton de faire tout ce qu’il faut pour que ces populations connaissent un satisfecit des plus alléchants. Au finish, il s’agit de moderniser, de transformer et faire des villes camerounaises des modèles de résilience et des endroits qui peuvent rivaliser avec les autres villes africaines voire mondiales.

Related posts

148ème session de la commission d’approbation des dossiers contentieux

Editorial

Emmanuel Néossi : Un acteur essentiel pour le développement du Cameroun

Editorial

Bange Bank ouvre une nouvelle agence au Cameroun

Editorial

Laissez un commentaire