6.8 C
Paris
décembre 5, 2023
World Africa Magazine
ActualitésEconomieSociété

Transport Maritime : le cameroun et la Guinée Équatoriale naviguent sur le même courant

En effet, dans le cadre de la coopération sous-régionale, les deux pays vont donc ouvrir très bientôt une ligne fluvio maritime pour la navigation de plaisance. Cet accord a été évoqué au cours d’une audience que le ministre des transports du Cameroun Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe à accordé au directeur général de la société VITEOCA par ailleurs propriétaire du navire à passagers dénommé M/V DONA CANDIDA. C’était le 03 Août dernier à Yaoundé.

Accompagné d’une forte délégation pour cette circonstance qui était essentiellement constituée des représentants de l’ambassade du Cameroun en Guinée Équatoriale mais aussi des représentants des ministères des transports des deux pays, il était question au cours de cette rencontre d’examiner les possibilités de la mise en forme d’une ligne fluvio maritime pour le transport des personnes et des biens entre les deux pays( Cameroun et Guinée équatoriale). Aussi, pour l’implémentation de ce projet, il est question d’aménager des quais et installer l’accostage dans les différents ports du Cameroun ( Douala, kribi, limbe, Tiko…). Lors de cette séance de travail, des garanties ont été apportées par Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe sur la capacité des ports du Cameroun si le projet devait prendre corps après cette rencontre. Passant de la parole aux actes, le ministre camerounais des transports en signe de bonne foi a donc délivré un permis de navigation dans les eaux territoriales Camerounaises au navire M/V CANDIDA. Cette action d’envergure a été une démonstration du Cameroun dans son envie claire de créer un véritable lien de confiance avec son pays frère qu’est la Guinée Équatoriale pour ce qui est du projet. In fine, il est encore prévu des échanges techniques pour la faisabilité dudit programme, cette fois de manière plus détaillée avec toutes les forces en présence entre autres les responsables des ports du Cameroun et ceux de la République de Guinée Équatoriale.

Related posts

Aménagement immobilier : Ketcha Courtès ne badine pas avec la réglementation

Editorial

Lutte contre les trafics illicites : La douane camerounaise en ordre de bataille

Editorial

SM. Salomon Midouke Ngwane : Entre dévouement et action

Editorial

Laissez un commentaire