15.1 C
Paris
juin 23, 2024
World Africa Magazine
Uncategorized

Développement Durable : Douala 3ème va en guerre contre les déchets plastiques

Le site est désormais là. L’annonce a été faite par le directeur général de la société Red-plast lors d’une émission télévisée. En effet, après la signature il y’a quelques années plus précisément le 16 juin 2021 d’un partenariat entre la société Red-plast et la commune d’arrondissement de Douala 3ème pour la gestion des déchets plastiques, il est donc question de passer à l’implémentation de cet accord avec la dotation d’un site de stockage desdits déchets.

Situé dans la zone de Bilongue 2, il sera question de construire un centre de tri et de prétraitement des déchets plastiques. Avec pour promoteurs Wastaid, l’entreprise Redplast et pour maître d’ouvrage la commune d’arrondissement de Douala 3ème, il va s’en dire qu’avec ce projet, tordre le coup à l’insalubrité galopante dans cet arrondissement sera le leitmotiv premier pour Valentin Epoupa Bossambo. En effet, ce dernier a décidé de mettre les bouchées doubles et de faire tout son possible afin que sa circonscription soit un avre de paix mais surtout de propreté, respectant par la même occasion l’environnement et par là promouvoir le développement durable. Dans ce sens, le mémorandum d’entente qui avait été signé en juillet 2022 et qui complète le protocole d’accord du 16 juin 2021 entre les deux organes vise à collecter et à recycler les déchets plastiques dans l’arrondissement de Douala 3ème, ceci avec le financement de l’organisation non gouvernementale britannique Wasteaid. Il est donc clair qu’avec un tel projet d’envergure, la ville de Douala en général et l’arrondissement de Douala 3ème en particulier vient donc voir se résoudre son problème de déchets. En effet, il est connu que Douala 3ème reçoit fréquemment des eaux contenant des déchets plastiques et autres tonnes de déchets issus des ménages qui se déversent généralement dans le fleuve Wouri mais également dans l’océan Atlantique. Il sera donc possible à travers ce projet qui prend corps de réduire drastiquement les fuites de déchets plastiques recyclables dans les cours d’eau afin de diminuer par la même occasion l’injection des matières toxiques dans la chaîne alimentaire humaine. Avec l’acquisition de ce site par Redplast comme vient de l’annoncer son directeur général Rodrigue Ngonde, il va donc falloir transformer les nombreux déchets plastiques mais également promouvoir la culture du tri, la création d’une filière artisanale et industrielle de gestion et de valorisation des déchets plastiques dans l’arrondissement de Douala 3ème.

Related posts

Finances: L’entreprise Gajo Trading sous le coup d’une sanction abusive en Guinée Equatoriale

Editorial

Sport-tour cycliste international : Maroua accueille le tour

Editorial

Douane camerounaise : Offensive heureuse pour décongestionner le parc automobile

Editorial

Laissez un commentaire