9.2 C
Paris
février 5, 2023
World Africa Magazine
ActualitésSociété

Lutte contre les trafics illicites : La douane camerounaise en ordre de bataille

En cette période de fin d’année, il est plus que jamais question pour les autorités douanière de mettre les bouchées doubles afin de contrecarrer les commerçants véreux responsable de trafics illicites de divers ordre. C’est donc l’objet du grand rassemblement de toute la grande équipe du groupement actif des douanes de Littoral 2.

La douane camerounaise est, en cette période de fin d’année extrêmement sollicitée du fait de la recrudescence des pratiques de toute sorte aux frontières, qu’elles soient terrestres, aériennes ou maritimes. Dans cette perspective, elle se doit de mettre toute en œuvre afin que des produits illicites ne puissent pas faire leur entrée au Cameroun. C’est la raison pour laquelle un rassemblement général des responsables et des agents en services dans les unités actives du secteur Douanes du littoral 2 se sont retrouvés à l’esplanade de l’ancienne Direction Générale des Douanes à Douala avec pour principal leitmotiv de répliquer les consignes avec pour objectif d’assurer une sécurité maximale et de lutter de manière efficace contre les trafics illicites pendant toute cette période de fin d’année. Sous la direction et la maestria du Commandant MVONDO ELANGA, il est question de mettre toute l’artillerie lourde en termes de ressources humaines et même matérielles afin que cette gangrène qui met à mal le travail des agents de douanes ne puisse pas les empêcher de faire de bons chiffres pendant cette période. Il est également prévu, pour le bon fonctionnement de ce travail fastidieux des causeries professionnelles dans toutes les unités de la douane. Dans le fond et de manière spécifique, il est prévu que les différentes équipes qui seront mobilisées pour ce travail o combien important seront dispatcher essentiellement sur les axes routiers, les plateformes aéroportuaires et ferroviaires ainsi que les plan d’eau afin que le travail ait un résultat et une efficacité sans pareille. Il est donc demandé à ses professionnels de faire preuve de professionnalisme sans faille afin de ne point succomber à la tentation en cette période très complexe de fin d’année pour éviter l’entrer des produits illicites sur le territoire camerounais. Le Cameroun, qui est une référence dans la sous-région Afrique centrale a donc le souci d’assainir ses frontières, il est donc question qu’à travers une telle campagne que tout soit remis dans les bon plans afin que le consommateur final soit satisfait pendant cette période de fête de fin d’année.

Grâce Engome

Related posts

Coopération Cameroun-France : Celestine ketcha courtes et S.E Marchand s’accordent les violons

Editorial

Santé publique : La douane camerounaise sollicitée

Editorial

Grâce à l’application Cosmos, nous avons recouvrés d’importantes recettes douanières pour le trésor public.

Editorial

Laissez un commentaire