19.8 C
Paris
avril 14, 2024
World Africa Magazine
ArchivesSociété

Économie/hydrocarbures : Les voyants sont au vert à la SCDP

Des mauvaises langues ont pris le malin plaisir, dans la matinée du mardi 30 janvier 2024, à annoncer des perturbations dans le circuit d’approvisionnement des produits pétroliers. Fixant ainsi un doigt accusateur sur la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers (SCDP) chargée du stockage et de la distribution des produits pétroliers au Cameroun et prenant pour prétexte l’accumulation des camions à l’entrée du dépôt de Nsam à Yaoundé. Ceci alors qu’au sein de l’entreprise, tout est sous contrôle et les populations n’ont aucune inquiétude à se faire. Les dépôts étant régulièrement et continuellement approvisionnés.

En effet, rendue au 30 janvier 2024, on n’assiste à aucune perturbation dans les activités, des dépôts de la SCDP. La société, annonce même la présence au Port Autonome de Douala, de deux bateaux à quai. Ce qui augure de bonnes perspectives également pour le mois de février.

Un de ces navires a déjà livré 13 600 m3 de gazole, et le second 16 000 m3 de Super dont le pompage est en cours au Port Autonome de Douala (PAD). Dans l’ensemble, les stocks déjà disponibles sont évalués à 98 890 m3 de produits liquides (super, gasoil et pétrole lampant). Pour ce qui concerne et de la situation du GPL (Gaz Pétrole Liquéfié), il y’a de la stabilité notamment le volume global exploitable qui est de de 2484 TM (tonnes métriques).

Une chose qui démontre à suffisance que l’approvisionnement des dépôts de la SCDP est stable et maîtrisé. In fine, il faut clairement comprendre que la SCDP entend continuer dans ce sens afin de permettre aux populations, les consommateurs et même les entreprises à continuer de bénéficier comme il se doit, d’une disponibilité permanente des produits pétroliers à travers le pays.

Related posts

Lutte contre les trafics illicites : La douane camerounaise en ordre de bataille

Editorial

Mairie de la ville de Garoua : GOURA Beladji déja en poste

Editorial

Bange Bank ouvre une nouvelle agence au Cameroun

Editorial

Laissez un commentaire