15.1 C
Paris
juin 23, 2024
World Africa Magazine
ActualitésArchives

Dématérialisation des procédures : L’application Douane CMR gagne du terrain

Les premiers résultats sur le terrain sont visibles, l’équipe de veille coordonnée par David Um BATTA, point focal du projet d’implémentation dans les aéroports de Douala et Yaoundé, est à pied d’œuvre.

Dans le cadre de la facilitation des échanges, de la simplification et de la dématérialisation des procédures douanières, l’administration Douanière a mis en œuvre depuis le 1er Janvier 2024, une application mobile de contrôle non intrusif des passagers dénommé CUSTOMS CMR en anglais et DOUANE CMR en français téléchargeable sur Google play et App Store, mis en service en remplacement des formulaires papier distribués aux voyageurs par les compagnies aériennes. Tous les passagers à destination du Cameroun sont invités à procéder sans délai au téléchargement de ladite application à partir de laquelle ils valideront et soumettront dorénavant et systématiquement leurs déclarations, via un formulaire sous de questionnaire électronique à remplir avant leur débarquement dans les aéroports du Cameroun. La déclaration en « Douane CMR”, les Services de la Douane Camerounaise établissent cette politique de confidentialité concernant le traitement des informations, y compris les informations personnelles des utilisateurs de la Déclaration en « Douane CMR. Au niveau des aéroports l’on apprend que « le premier vol Ethiopian Airlines à l’ère du contrôle électronique a atterri le 1er janvier 2024 à 12h15 transportant le tout premier passager ayant validé la première déclaration électronique. Au debarquement, une cinquantaine de passagers. Sur 3 vols à Yaoundé-Nsimalen, 5 passagers se sont prêtés à l’exercice »

L’application est effective, une confirmation du point focal du projet David Clovis UM BATTA

INTERVIEW

Douane CMR, il s’agit de quoi exactement ?

Il s’agit d’une application mobile de contrôle électronique des passagers sans intrusion avec une certaine distanciation entre les douaniers et les passagers. Il permet de ce fait d’éviter des contacts physiques, très souvent vecteurs de maladies transmissibles. Il s’agit ensuite d’un contrôle digitalisé à l’ère des Smart Customs (douane intelligente). La meilleure façon de faciliter et de simplifier les procédures douanières c’est de les digitaliser, numériser, automatiser. Et c’est ce que la Douane Camerounaise vient de réaliser s’agissant des contrôles des passagers en aérien, sous l’impulsion de l’Organisation Mondiale des Douanes et l’appui financier et technique du Gouvernement Japonais. Le Cameroun fait partie des cinq premiers pays pionniers et bénéficiaires de cette application aux côtés du Bénin, de Madagascar, du Nigeria et de l’Egypte. Au Cameroun, l’application Douane CMR est effective depuis le 1er janvier 2024, aux aéroports internationaux de Douala et Yaoundé-Nsimalen.

Comment en est-on arrivé à cette application ?

Cette innovation émane de l’Organisation Mondiale des Douanes dans le cadre du Projet COVID-19 qui s’est achevé en juillet 2023 et qui avait pour mission d’aider les administrations des douanes membres à faire face à la crise sanitaire à Coronavirus et à d’autres événements perturbateurs éventuels de la chaîne logistique. C’est dans cette perspective que le Cameroun a été sélectionné comme l’un des pays bénéficiaires de l’application mobile de contrôle des passagers.

Qu’est-ce qu’elle va apporter concrètement au niveau des aéroports ?

En termes de plus value dans les aéroports, il faut tout d’abord vous faire connaître que la facilitation est le premier objectif majeur. Il s’agit d’accroître la célérité dans le contrôle des passagers. Désormais, en moins de 10 secondes, il sera possible de connaître le statut suspect ou non suspect d’un passager grâce à l’application Douane CMR, de savoir en ce laps de temps si un usager nécessite un contrôle approfondi et intégral ou non, si ses colis sont taxables ou non.
En second lieu, ce dispositif permettra d’améliorer et d’affiner le profilage des passagers dans le cadre de la gestion des risques.
Last but not least, l’actuel management de la Douane Camerounaise est allé au-delà de la fonction originelle de l’outil qui était le contrôle avec distanciation visant la protection des douaniers et des passagers pour en faire un important outil d’aide à la décision, qui permettra de générer une banque de données utiles pour des analyses futures dans la perspective d’un interfaçage avec le système informatique douanier CAMCIS existant.

Related posts

Portrait: La trajectoire singulière d’Emile parfait SIMB

Editorial

Coopération Cameroun-France : Celestine ketcha courtes et S.E Marchand s’accordent les violons

Editorial

Infrastructures touristiques et de Loisirs : B’ssadi galeries au dessus de la mêlée

Editorial

Laissez un commentaire