13.9 C
Paris
juin 4, 2023
World Africa Magazine
Vitrine

Facilitation des échanges et mobilisation des recettes : La Dgd et la Sgs se concertent

De la rencontre tenue il y a quelques jours dans la salle de réunion de la Société Générale de Surveillance (Sgs), il aura été question de la validation des valeurs résiduelles des véhicules et matériels roulants importés d’occasion pour une plus grande harmonisation des actions. Présidée par Samuel Désiré Kwedi, chef de la Division de la Coopération Internationale et des Bases de Taxation, représentant le Directeur Général des Douanes empêché, cette concertation à laquelle prenaient part les responsables des unités des douanes s’occupant des dédouanement des véhicules et matériels roulants, avait pour objectif la facilitation des échanges et la mobilisation accrue des recettes. De cette réunion qui se tient alors même que l’année budgétaire tire à sa fin, on aura abouti à la signature d’un document de validation conjointe DGD-SGS au sujet des nouvelles valeurs résiduelles qui seront applicables dès le 1er janvier 2023. Partant du fait que les véhicules et autres matériels roulants constituent le premier poste des recettes douanières, il est entrevu que ces recettes prennent des proportions plus importantes pour atteindre la barre des 1000,4 milliards de Fcfa en 2023. Du coup, on serait alors tenté de se demander ce qu’est la valeur résiduelle des véhicules en douane et comment est-elle déterminée, notamment pour véhicules d’occasion et autre matériels roulants. Comme toutes marchandises, les véhicules d’occasion doivent être évalués en premier lieu sur la base de leur valeur transactionnelle. En cas d’absence ou de rejet de celle-ci, l’évaluation des véhicules importés se fait par application d’autres méthodes. C’est donc dans la perspective d’éviter des situations compliquées que la Sgs et la Dgd ont tenu cette concertation pour assurément s’adapter au dynamisme et à l’innovation qui caractérisent le secteur automobile. Certainement donc qu’à partir de janvier 2023, il y a du nouveau en la matière de dédouanement des véhicules et autres matériels roulants. Une nouvelle approche sera désormais appliquée par la Sgs et dans les unités de collecte en charge du dédouanement des véhicules.

Grâce Engome

Related posts

Coopération Cameroun-France : Celestine ketcha courtes et S.E Marchand s’accordent les violons

Editorial

Reconnaissance: Samuel Ivaha Diboua honoré par la presse

Editorial

October 1st : Nigeria celebrates independence in Douala

Editorial

Laissez un commentaire